Site gratuit ou site pro ?

/, Référencement, Web/Site gratuit ou site pro ?

Site gratuit ou site pro ?

Internet est maintenant entré dans le quotidien des gens et des entreprises.  Plus aucun professionnel digne de ce nom n’oserait s’en passer.  Ignorer Internet dans sa stratégie Marketing, c’est aller au combat avec un seul bras.

Mais voilà, il faut choisir : site professionnel sur mesure ou site gratuit?  Car, oui, de nombreux sites proposent la création de votre site web gratuitement.

Pourquoi est-ce une fausse bonne idée?   La réponse en 10 points.

1. Le graphisme – Image

Découvrir un site web, c’est comme visiter une entreprise pour la première fois : la première impression est fondamentale ! L’aspect visuel de votre site internet déterminera en une seconde si le visiteur prendra le temps de visiter ou fermera la fenêtre sans état d’âme.
Le graphisme web (web design), c’est d’abord du visuel mais c’est aussi de la technique. Une belle maquette nécessite d’être « intégrée », traduite en langage internet (html, CSS, etc.). C’est tout le challenge du web : il faut être un bon artiste, mais aussi un bon technicien… et là aussi, il y a beaucoup de choses à maîtriser. Entre autres :
– Les navigateurs : Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari et Opera, pour ne citer que les plus connus du grand public. Sans compter les navigateurs pour smartphones.  Idéalement, votre site devra être conçu pour être compatible avec un maximum de ces navigateurs…
– Les formats d’écrans : du Smartphone à l’écran géant en passant par le laptop, la TV ou la tablette graphique, votre site devrait idéalement être lisible et agréable à consulter quel que soit le format de l’écran et quelle que soit sa résolution.
Vous aurez probablement le choix entre une vingtaine de designs différents proposés par votre fournisseur gratuit.  Qui héberge probablement quelques milliers de sites.  Qui utilisent le même gabarit de design que vous.
Bref, votre site web aura le même design que ces voisins.  Et ce design ne permettra probablement pas l’affichage correct de votre site sur un smartphone…  Vous vous privez donc immédiatement de 50% de clients potentiels.

2. Le référencement – Crédibilité

Votre site n’a de raison d’être que s’il est visité.  Une des principales clefs pour attirer les visiteurs est le référencement dans les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, etc.)!
L’optimisation d’un site pour améliorer le trafic (nombre de visites) est un métier en soi et doit être considéré dès la conception du site. Il est possible d’améliorer le positionnement d’un site existant malgré l’absence de certains éléments à la création, mais c’est un travail beaucoup plus long et coûteux.
Et puis votre fournisseur de site gratuit va-t-il vous offrir votre nom de domaine, le graal .be, l’adresse professionnelle de votre site (www.monentreprise.be, par exemple)?  Il y a de fortes chances que non.  Vous devrez vous contenter d’une adresse longue, difficle à mémoriser comme http://www.monentreprise.hebergeurgratuit.com  Et donc, vous ne disposerez pas non plus d’adresses emails professionnelles comme jean@monentreprise.be.  

3. Disponibilité de votre site

Les offres gratuites sont toujours plus limitées en termes de ressources (espace disque, bande passante, puissance du serveur). Parfois, ce que proposent ces offres peut vous paraître suffisant au regard de vos besoins. Mais celles-ci présentent plusieurs inconvénients majeurs :
• le manque de fiabilité : les hébergements gratuits sont la plupart du temps lents et sujets à des indisponibilités fréquentes, ce qui n’est pas souhaitable pour votre entreprise. Le service client est en général inexistant et la pérennité des hébergements gratuits étant plus difficile à assurer (l’activité étant évidemment moins rentable), il est possible que votre hébergeur de site gratuit se retire du marché à tout moment. Parfois, cela se fait sans préavis et vous risquez alors de perdre toutes vos données ;
• le manque d’évolutivité : les offres gratuites et payantes ne sont en général pas proposées par le même hébergeur. Cela signifie que si à terme vous souhaitez migrer vers un service payant il vous faudra changer de prestataire, ce qui pourra entraîner des complications ;
• les performances : un site plus lent occasionne des taux de rebond plus élevés et pour les sites e-commerce des taux de transformation plus bas. Quand on sait que les algorithmes de moteurs de recherche incluent désormais la rapidité du site parmi les critères qui déterminent la qualité du référencement du site, il convient d’être particulièrement vigilant sur ce critère.
Par ailleurs, certains hébergements gratuits se rémunèrent en affichant de la publicité sur votre site internet. Celle-ci est plus ou moins intrusive et peut vous occasionner des pertes supplémentaires en termes de crédibilité.

4. Le temps, c’est de l’argent.

Vous avez lu quelques livres sur le web design et le développement. Vous n’êtes pas un professionnel, mais vous avez quelques connaissances et pensez avoir les compétences requises pour créer votre site web vous-même, au besoin les apprendre au fur et à mesure. Vous espérez obtenir du trafic rapidement et économiser beaucoup d’argent en faisant un maximum vous-même. Oui, dans le fond, c’est un bon raisonnement. Mais…
Une chose dont on ne se rend pas compte avant de commencer, c’est le temps qu’il faut consacrer pour développer un site web… surtout si on est exigeant, voire perfectionniste !
Vous êtes déjà bien occupé à gérer votre activité. Cela vaut-il la peine de consacrer votre temps professionnel dans un domaine que vous ne maîtrisez pas, sans garantie d’obtenir le résultat que vous espérez alors qu’une agence web peut justement vous faire gagner ce temps précieux avec une garantie de résultat tout en vous laissant vous consacrer pleinement à votre activité, là où se trouve VOTRE expertise ?

5. Les mises à jour

On peut se bercer de l’illusion qu’il suffit de finaliser la création d’un site internet professionnel pour voir affluer les clients et décoller les ventes. La réalité est toute autre : un site qui ne bouge pas est un site mort. Un site mort perd ses visiteurs. Il est essentiel de tenir son site à jour et pour ce faire avoir les outils adéquats ! Or ces outils nécessitent un développement particulier par un professionnel. Sans ces outils, les mises à jour seront une opération complexe (utilisation d’un logiciel spécifique, risques de modification involontaire de la mise en page à chaque mise à jour, nécessité de transférer les fichiers modifiés sur le serveur web…), et les modifications portant sur l’ensemble des pages du site seront très fastidieuses…
Et puis il y a les mises à jour techniques, si vous avez la chance d’utiliser un CMS (système de gestion de contenu), pour éviter les attaques de hackers, les failles de sécurité.
Conséquence : votre site gratuit ne sera jamais à jour, sauf si vous pouvez salarier une personne pour faire ce travail.

6. Les fonctionnalités

Les fonctionnalités d’un site web peuvent être nombreuses et variées: gestion de newsletter, vente en ligne, paiements sécurisés, téléchargement de brochures, galeries photos/vidéos, gestion d’agendas en ligne, etc…
Mais ces fonctionnalités ne sont jamais proposées dans le cadre d’un site gratuit.

7. J’ai un pote…

Le fils du voisin, la nièce de mon collègue, le cousin du facteur ou la grand-mère d’une amie (biffer les mentions inutiles) s’offre pour créer mon site gratuitement ou pour une croûte de pain (ah, ce n’est déjà plus un site gratuit). En soi, si c’est son métier et que cette personne a déjà quelques références réussies, pourquoi pas et tant mieux ! Mais si c’est quelqu’un « qui se débrouille en informatique »… bonjour les embrouilles !

Rappel : vous jouez l’image de votre entreprise ici… si le résultat ne correspond pas à vos attentes, comment faire gentiment comprendre à cette charmante personne (semi-)bénévole que son travail est truffé d’erreurs /de fautes d’orthographe /moche /pas professionnel /tellement lent que le site ne sortira pas en ligne avant 5 ans, etc. Vous n’avez pas du tout la même marge d’exigence envers quelqu’un qui vous rend un service par rapport à une personne qui vous vend une prestation ! Et si cette personne s’expatrie au Kamtchatka, vous faites quoi ?

8. Le gratuit, ça n’existe pas.

Nous l’avons vu plus haut, le nom de domaine, le .be, .eu, .fr ou encore .com, ne vous sera probablement pas offert.  Donc votre site sera gratuit mais pas professionnel.  Vous voulez absolument votre nom de domaine?  Il vous faudra alors payer ce premier service à votre fournisseur.
Vous vous êtes renseigné, la tendance est à l’utilisation de systèmes CMS (Content Management System ou Système de Gestion du Contenu) qui permettent de réaliser de superbes sites, avec des fonctionnalités tout-à-fait intéressantes.  Mais cela exige l’utilisation d’une base données en liaison avec votre site.  Là aussi, il faudra passer par la case portefeuille pour payer ce service à votre fournisseur.  Ha, tiens, votre site web devient de moins en moins gratuit.
Vous souhaitez illustrer les propos de votre site web par quelques photos de réalisations, de chantiers, de produites, etc… Mais vous n’êtes pas un geek, un mordu de l’informatique et vos photos sont trop grandes ou trop petites ou mal cadrées pour une utilisation sur le site.  Votre fournisseur de site gratuit vous proposera certainement de vous aider là encore, contre rétribution, cela va de soi.  Et la gratuité de votre beau site web s’éloigne encore un peu plus.
Vous l’avez compris, dans la plupart de ces offres, la création d’un site gratuit est un appel marketing qui incite les internautes à accéder à des sites web sous de fausses prétentions. Afficher une création de site gratuit est du webmarketing qui attire le visiteur. Les internautes pensent créer gratuitement tous leurs sites internet, et ils découvrent que seul l’hébergement est gratuit, la création internet est facturée…  Et ce n’est pas bon marché.

9. Le gratuit, ça coûte cher.

Selon les retours de clients, la création d’un site gratuit coûte entre 500 € et 2000 € par an ! Sur 3 ans, la note oscille entre 1500 e et 6000 € pour certains, c’est déjà arrivé. Les agences web ne proposent pas de créer des sites internet gratuitement, et pourtant nous sommes moins chères, cherchez l’erreur…

10. Et mes clients?

Mettez-vous une minute à la place d’un prospect.
Comment ce dernier pourrait-il devenir client s’il voit que l’entreprise elle-même ne fait aucun effort sur les dépenses pour soigner son site web, son image et sa crédibilité?  Le côté radin et ce manque d’effort professionnel n’inspire pas confiance pour beaucoup, et donc ce prospect risque de passer à la concurrence.
Il faut laisser la technique au technicien, et ne pas perdre de vue l’objectif principal de l’entreprise : développer l’entreprise, gagner des parts de marché, et faire des bénéfices.

11. Bonus: Les formules tout gratuit (mais avec abonnement)

Comment ça marche : un habile responsable marketing (en fait, un vendeur à l’arrachée) vous appelle et vous offre un site Internet gratuit dans le cadre d’une « offre exceptionnelle » de sa société XYZ.
Prise de rendez-vous (ben oui, puisque c’est gratuit) et le commercial, pardon, le responsable marketing, vous présente sa société, pose des questions sur votre entreprise et vous convainc que vous avez la chance inouïe d’être éligible pour un site Internet gratuit.  Comme il ne faut jamais rater une bonne affaire, il vous propose de signer les papiers pour ‘réserver’ votre site.
Après le rendez-vous, qui dépasse rarement les 30 minutes, vous avez signé un contrat de 150 à 300 € par mois sur une période de 48 mois, pour soi-disant couvrir les frais d’entretien. Votre site Internet vous coûtera finalement entre 7.200 € et 10.000 € avec impossibilité de rompre le contrat sans frais et aucune garantie quant au résultat et la qualité du site, le référencement ou les possibilités de mise à jour…
Sur ce même sujet, voir aussi: Attention aux arnaques du web !!

Conclusion

Créer des sites internet c’est réaliser une création graphique élégante, unique, adaptée à une thématique, c’est optimiser l’arborescence graphique du site au référencement de type longue traîne, et préparer le site à Google.
Créer des sites internet, c’est optimiser le code au référencement naturel pour apparaître dans les résultats de Google, Bing ou Yahoo. C’est aussi anticiper sur la campagne de référencement qui permettra à votre site d’être dans la première page de google.
Et n’oubliez pas les services supplémentaires que peut rendre une agence web: création ou modernisation de votre logo, insertion de votre logo dans des visuels de qualité, photographie de vos locaux, produits
En conclusion, plutôt que vous lancer dans une création de site gratuit, contactez-nous pour un devis gratuit, afin de créer votre site internet de façon vraiment professionnelle !

By | 2016-10-22T12:43:02+00:00 3 février 2016|Mobile, Référencement, Web|0 Comments

About the Author:

Gilles Deron est le créateur de Around the Web.

Formé en marketing et gestion, il a 20 ans d’expérience dans l’informatique, la création de sites web et le web-marketing.